Névralgie cervico-brachiale : Qu’est-ce que c’est ?

Névralgie cervico-brachiale

Publié le : 15 décembre 20164 mins de lecture

Egalement nommée la sciatique du bras, la névralgie cervico-brachiale est une maladie douloureuse causée par un étranglement d’un nerf du membre supérieur. Ainsi, elle généralement accompagnée d’un mal qui commence au niveau du cou et se propage sur le bras.  Touchant particulièrement les femmes autour de 50 ans, cette anomalie peut aussi être remarquée chez les individus de moins de 40 ans. Mais quelles sont ses manifestations ?

La névralgie cervico-brachiale : cause

Comme toutes les pathologies affectant les nerfs, la névralgie cervico-brachiale cause une douleur constante chez les personnes atteintes. Même si elle ne touche que 15% de la population, c’est une maladie qui peut atteindre n’importe qui et à tout âge.

Selon les spécialistes, la cause de cette anomalie, pour les sujets de moins de 40 ans, est une hernie d’un disque de la colonne vertébrale. Cette hernie est généralement due à une activité physique intense, il peut s’agir soit d’un métier très corporel soit au sport. Il peut également arrivé que l’individu soit atteint par la névralgie suite à un traumatisme violent, mais c’est un cas assez rare. Tandis que pour les personnes de plus de 40 ans, l’arthrose est souvent la source de la névralgie. Dans les deux cas, la douleur provoque d’importantes douleurs et parfois brutales, avec une douleur cervicale qui se répand dans l’un des membres supérieurs.

Comment la maladie se manifeste-t-elle ?

La crise névralgique est habituellement prévenue par des signes  avant-coureurs comme le torticolis, la raideur de la nuque ou encore le mal de cou. Le début est progressif, il commence par une douleur sous forme de brûlure qui est à la fois mécanique et inflammatoire. Certains patients affirment que la douleur peut s’accentuer lorsqu’elle s’allonge.

Ce mal peut empirer si le malade continue à faire des efforts d’autant plus, une personne atteinte de ce type de névralgie se voit généralement la force motrice et la sensibilité de son membre diminuée. Chez certains sujets, l’irradiation des maux vers la poitrine est remarquée.

Quels sont les traitements ?

La névralgie cervico-brachiale est une pathologie cyclique ainsi, la guérison spontanée est la seule règle. Quoi qu’il en soit, le traitement varie selon l’intensité des maux et le caractère de l’affection : chronique ou aigue.  Le collier cervical est le plus fréquent. Il permet aux muscles de la nuque de se reposer. Des antaligiques et des anti-inflammatoire seront naturellement nécessaires durant 10 jours pour relaxer les contractions musculaires.

Il arrive également que le médecin prescrit des dérivés morphiniques ou des corticoïdes pour soulager la douleur. Si les soins médicaux sont inefficaces, une chirurgie peut s’avérer indispensable. Une visite chez un kinésithérapeute peut par ailleurs être bénéfique.

Plan du site