Intercostalgie ou Névralgie intercostale : les douleurs intercostales

Publié le : 30 décembre 20163 mins de lecture

Se caractérisant par une lésion ou une inflammation d’un ou de plusieurs nerfs intercostaux, la névralgie intercostale se manifeste par une douleur au niveau thoracique. Généralement courtes et sans gravité, ces douleurs peuvent tout de même occasionner une gêne ou un arrêt d’activité pour la personne atteinte. Mais comment reconnaitre la pathologie et quels sont les traitements possibles pour la soigner ?

Identifier la maladie

Même si la manifestation de la névralgie intercostale est souvent brève, il n’empêche qu’elle peut entrainer une consultation d’urgence puisque ses symptômes se rapprochent de ceux de l’infarctus de myocarde, une pathologie pouvant être plus grave.

L’intercostalgie est un trouble généralement atteignant les adultes. Elle se caractérise par des douleurs thoraciques qui se diffusent et s’étendent des omoplates au sternum. En réalité, elle se caractérise par un point douloureux localisé au niveau de la poitrine.

L’intensité des maux peut changer extrêmement selon les nerfs atteints. Leur durée peut aller de quelques minutes à plusieurs heures. Par ailleurs, les douleurs sont parfois longues et diffuses, mais peuvent être également courtes et intenses.

Les origines de la névralgie

Selon les études, il est encore difficile de définir avec précision la cause d’une intercostalgie. Dans la plupart des cas, elle est d’origine psychosomatique, mais peut également être virale ou arthrosique.

Souvent confondue avec l’infarctus du myocarde, ou crise cardiaque, la névralgie intercostale nécessite un examen clinique complet afin de trouver l’origine du trouble. Le diagnostic se basera donc sur des questions sur les douleurs et leur localisation, mais aussi sur les antécédents médicaux.

Un électrocardiogramme sera également nécessaire pour écarter les risques de maladies cardiaques. Dans cette même optique, le médecin devra aussi effectuer un dépistage de pneumonie et de zona puisque ces pathologies entrainent souvent des douleurs thoraciques pareilles que pour une névralgie intercostale.

Quels sont les traitements possibles ?

Dans un premier temps, le traitement d’une névralgie intercostale se composera d’antalgiques, d’anti-inflammatoires et de myorelaxants. Ces médicaments seront surtout destinés à soulager les douleurs et à éliminer l’inflammation, mais ils devront être accompagnés de séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie pour une meilleure efficacité.

En effet, la kinésithérapie et l’ostéopathie peuvent être de bons moyens pour traiter l’intercostalgie puisqu’elles sont destinées à manipuler les muscles et les articulations afin de rétablir les dysfonctionnements du corps. Pour garantir un traitement efficace, il faudra consulter un professionnel compétent. Un suivi devra être réalisé durant les jours suivant la consultation pour éviter tous risques.

Plan du site