Névralgie cervico-brachiale : Quel traitement ?

Quel traitement

Publié le : 15 décembre 20163 mins de lecture

La NCB ou plus communément connue comme la névralgie cervico-brachiale est une douleur ressentie au niveau de la nuque qui s’irradie le long de bras. Lorsque les crises surviennent, le sujet souffre de douleur intense au niveau du cou, de l’épaule et du haut du dos et atteint le bras. Quelles sont les attitudes à adopter pour soulager les crises et quels sont les traitements médicamenteux à envisager ?

Quels gestes adoptées ?

Lorsqu’une crise de névralgie cervico-brachiale survient, il est important de consulter sans attendre un médecin, mais en attendant la consultation, pensez à mettre le bras douloureux en écharpe. La prise d’un antalgique habituel peut également s’avérer utile pour soulager temporairement la douleur.

Une immobilisation temporaire et beaucoup de repos est aussi conseillée si la source des maux a été diagnostiquée NCB. Il n’y a pas de position idéale pour soulager la douleur, mais les spécialistes conseillent une position allongée sur le dos. Optez pour un oreiller ergonomique et placez une bouillotte chaude sous la nuque pour atténuer les maux.

Les traitements à envisager

La prise d’antalgiques classiques est le traitement le plus sollicité. Dans de nombreux cas, la prise d’anti-inflammation associée à des relaxants musculaires calme également les maux. Cependant, il arrive que la douleur soit tellement aigüe que ces remèdes ne soient plus efficaces. Ainsi, les médecins prescrivent des dérivées de morphine ou de corticoïde pour soulager les patients.

Des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie peuvent aussi être conseillées, mais elles devront être effectuées avec prudence.  Cette rééducation aura surtout pour but de faire faire disparaitre la douleur, renforcer les muscles, leur donner plus de tonus et plus de souplesse.

Ces méthodes restent néanmoins efficaces pour réduire ou soulager les crises de névralgie, mais pour s’assurer que les douleurs ne reviennent plus, il faut traiter la cause. Dans certains cas, le patient devra porter un corset, une minerve ou un collier cervical en mousse durant un certain temps afin de laisser les muscles de la colonne cervicale se reposer.

Et la chirurgie, est-elle obligatoire ?

Quand les traitements médicamenteux auront échoué, le recours à une intervention chirurgicale peut être envisagé. Ceci dit elle est surtout réservée à certaines formes de névralgies dont la cause est une tumeur bénigne ou un hématome. Dans le cas d’une névralgie causée par une hernie cervicale sévère, une chirurgie peut également s’avérer nécessaire.

Plan du site